Nascar, le titre pour…

Comme Kevin Harvick en 2014 et Kyle Busch en 2015, Jimmie Johnson a dû chercher la victoire sur l’Homestead-Miami Speedway pour décrocher le titre de champion NASCAR Sprint Cup. Ce titre, le septième dans sa carrière fait de lui l’égal de Dale Earnhardt et Richard Petty au rang des pilotes les plus titrés dans la première division de la NASCAR.

Tout au long de la course, Jimmie Johnson a semblé en attente parfois même en difficulté, mais un bon ajustement lors du dernier arrêt lui a permis de se remettre dans la course à la victoire et donc au titre,a près être parti bon dernier suite à une irrégularité constatée sur sa Chevrolet lors de l’inspection qui a précédé la course. L’accident du tour 257 évité, Jimmie Johnson n’a ensuite fait qu’une bouchée de Kyle Larson pour aller chercher la victoire, sa toute première à Homestead.

“Je n’ai pas de mot. Il y a tant de gens qui m’ont donné ma chance et ont cru en moi, ma femme, mes parents, Rick Hendrick, Jeff Gordon. Ce septième titre a une place particulière dans mon cœur. Cette équipe n’abandonne jamais. Cela veut dire énormément pour moi. C’est tout simplement incroyable.”

— Jimmie Johnson

Des quatre pilotes éligibles pour le titre de champion, Carl Edwards était celui qui avait la meilleure voiture et au fur et à mesure des tours, la bataille pour le championnat s’orientait vers un duel entre les deux coéquipiers de la Joe Gibbs Racing, Carl Edwards et Kyle Busch. Sur les relances et en début de relais Kyle Busch avait l’avantage, mais Carl Edwards prenait le meilleur par la suite.

Tout a basculé au tour 257, lors de l’antépénultième épreuve de la course. Carl Edwards, en première ligne a voulu parer une attaque de Joey Logano, mais à trop vouloir bloquer l’inévitable est arrivé, il a terminé dans le mur, créant le chaos derrière lui avec notamment Martin Truex Jr. dont la Toyota Camry a pris feu. Tous les pilotes impliqués dans cet accident sont sortis indemnes.

Vicitime d’une crevaison, Joey Logano a dû passer par les stands une fois le drapeau rouge de plus de trente minutes terminé. Lors de la relance c’est Ricky Stenhouse Jr. qui part à la faute alors que Jimmie Johnson et Kyle Busch s’expliquent pour le titre, mais pas pour la victoire finale. Le pilote de la Hendrick Motorsports passe son rival de la Joe Gibbs Racing avant la sortie de la voiture de sécurité pour la dernière fois de la soirée. Dans le même temps, Joey Logano a profité de ses gommes neuves pour gagner quelques positons et se replacer dans la course au titre.

Kyle Busch tente lui aussi le pari des gommes neuves en passant par les stands lors de l’ultime neutralisation, en vain. La course se termine sous le régime de l’Overtime et dès la relance, Jimmie Johnson prend le meilleur sur Kyle Larson et n’est plus inquiété pour la victoire finale. Le pilote de la Chip Ganassi Racing est celui qui a le plus mené durant la course et semblait avoir course gagné avant les évènements de la fin de course.

Sous le drapeau à damier, Jimmie Johnson devance Kyle Larson de 466 millièmes de seconde. Kevin Harvick, Joey Logano et Jamie McMurray complètent le top-5, alors que Kyle Busch, Matt Kenseth, AJ Allmendinger, Denny Hamlin et Michael McDowell sont dans les dix premiers.

Nascar, le titre pour...  dans News-Actualités Auto HMS_112016_08_NSCS_Johnson

 

HMS_112016_12_NSCS_Finish dans News-Actualités Auto

 

HMS_112016_13_NSCS_Johnson_BO

 

HMS_112016_14_NSCS_Johnson_BO

 

HMS_112016_15_NSCS_Johnson

 

HMS_112016_16_NSCS_Johnson_Hendrick

 

HMS_112016_17_NSCS_Johnson_Team

 

HMS_112016_19_NSCS_Johnson_VL

 

HMS_112016_20_NSCS_Johnson_Trophy

Laisser un commentaire

Kelly's Criteria Sport... |
Piwee Custom Bikes |
The passion of motorsport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Deux-Roues
| Autopassion34
| Noirmatpeinturecovering