Scott Robertson design

Scott Robertson est un concept designer de grand talents. Il invente des véhicules futuristes dignent de l’exploration de nouvelles planètes, qui seront peut-être un jour utilisé sur Mars ou ailleurs. Il crée aussi des concepts cars, des motos, des vaisseaux spaciaux et même des créatures extra-terrestres. Une grande imagination que j’adore. Quand la sc-fi rejoint la réalitée.

Scott Robertson design dans Le coin des artistes 705014_10151129371286500_2011525187_o

 

894719_10151581305151500_1252306728_o dans Le coin des artistes

 

1119976_10151583334501500_399193394_o

 

1146830_10151581288791500_826276539_o

 

1149079_10151583334396500_1306478925_o

 

1172317_10151579569486500_710517334_o

 

1233132_10151593894886500_311627591_o

 

1276782_10151598995756500_563330241_o

 

1507867_10152035814836500_4682409045386411471_n

 

12185388_10153202654431500_2599495716343921026_o

 

14054344_10153782120441500_7176526151236259664_o

 

19577436_10154637070541500_5383428158304224762_o

 

19944380_10154684628226500_3169768979011935027_o

 

20017838_10154688568061500_727734176086814907_o

 

20861811_10154788254741500_5021808013366598195_o

 

22219769_10154916917901500_7066286426258421841_o

 

22255138_10154916917961500_1378786908750475275_o

 

22256546_10154916918061500_7091582950465975672_o

 

22310294_10154923713071500_6453851345755378608_n

 

22496196_10154946218491500_3165797752567656708_o

 

22499134_10154949331606500_2316862738541795129_o

 

22520036_10154941022766500_6218324116020716795_o

 

22548729_10154949331611500_6021186987448656903_o

 

22555619_10154957648381500_703245513204997906_o

 

22713259_10154957648406500_1628967432965729943_o

 

22728839_10154957647911500_3663388798148312696_n

 

22770864_10154957648046500_9070258609232281210_o

 

22791735_10154957648226500_2488019131688570374_o

 

22792022_10154957647886500_4572063378140224458_o

 

22859819_10154974892341500_1645381481088917470_o

 

22861384_10154974892351500_2130065400378366978_o

 

BMW 328i Touring drift le drakkar!!!

Voici une nouvelle auto de drift en cours de préparation par le team Viking’machine d’où le nom de Drakkar. C’est une BMW 328i Touring qui sert de base. Le moteur sera un 6 cylindres Turbo, la carrosserie est entièrement refaite en fibre et carbone pour le toit et le capot. Un arceau complet rigidifie la caisse, c’est en le voyant qu’on se rend compte que les drifters sont de malades du tubes!!! Y en a de partout!!! En même temps faut bien ça vu comme ils bousculent leurs autos. Les trains avant reçoit tout le nécessaire pour avoir un angle de braquage juste énorme!!! Un projet que je vais suivre de près afin de vous rendre compte de l’évolution. En attendant profitez des photos pour voir l’étendu du travail déjà réalisé.

BMW 328i Touring drift le drakkar!!! dans under construction 14222110_626900547484274_294281279770937194_n

 

14232378_626894810818181_2113939093962043155_n dans under construction

 

14232994_626894480818214_3115670049175745013_n

 

14238265_626892147485114_6652743033691589412_n

 

14265031_626898024151193_1865093724360875020_n

 

14291891_626893964151599_1073826023882028002_n

 

14316744_626893060818356_4522667494343768869_n

 

14322586_626896380818024_222344557938544122_n

 

14322606_630194347154894_4155593262787466026_n

 

14322633_630194397154889_7435515769563708597_n

 

14322644_626891100818552_3214386487001176798_n

 

14330071_626901147484214_7143476797619935708_n

 

14333824_630194263821569_7118457689983182996_n

 

14344864_626900497484279_4817899109899508045_n

 

16113297_699919263515735_7098259982908097237_o

 

16143422_699921913515470_4517638555643122910_o

 

16174661_699920050182323_1650544756353144105_n

 

16179511_701209360053392_5418340167866234034_o

 

16252480_699922140182114_5972710748777048608_o

 

16796961_718219695019025_6586057347141053635_o

 

16825892_718744211633240_2625236346797918255_o

 

16903253_718745491633112_6594372128986518590_o

 

17015717_720642338110094_2131714223577123789_o

 

17310126_727402180767443_5919510613505507214_o

 

17359038_730620673778927_1060458244776055120_o

 

17359122_730620763778918_7829343910629256671_o

 

17760216_739261442914850_7567973024773836574_n

 

17796425_739261446248183_1961343251219136872_n

 

18320635_757481521092842_6121109046002765450_o

 

18449264_760825780758416_2445606907933376785_o

 

18449344_760825870758407_1188722410140653705_o

 

18489611_760826840758310_3613857138664867055_o

 

18489677_760826134091714_3130583230156661704_o

 

18489677_760826910758303_6940370708149945714_o

 

18491563_760825817425079_6372633480328684313_o

 

18491724_760827170758277_6137137943276082627_o

 

18556887_760826757424985_8588616471343774395_o

 

18891901_771745166333144_7208588068471788207_o

 

20881902_811506789023648_2554548213053747660_n

 

20914319_812904728883854_7505680627062998529_n

 

20914492_811506895690304_1320011978919852959_n

 

20994326_814949372012723_2878787092805613915_n

 

21013945_814197338754593_887337851667858200_o

 

21015682_814197175421276_2872423575518584475_o

 

21032707_814948698679457_6102589782148363832_n

 

21055824_814949112012749_8484004869069727270_o

 

21078284_814197098754617_9163545622889299297_n

 

21083063_814197138754613_1807206354527755359_o

 

21083128_814949518679375_1416541864702282743_o

 

21083230_814948988679428_3857027081621631233_o

 

21083388_814948762012784_938995939752272245_o

 

21083735_814949065346087_2040102634066392247_o

 

21122549_814949235346070_47079379894885614_o

 

21122567_814949435346050_5731712112572879208_o

 

21125329_814948862012774_7724073125119583824_o

 

21125537_814948942012766_2061791861228236850_o

 

Speed Demon 715 de Georges Poteet best speed de la Speed Week 2017

La Speek Week 2017 de Bonneville se termine et voit une nouvelle fois le Speed Demon Team gagner le trophé HOT ROD MAGAZINE de la meilleure vitesse de la semaine (453mph soit 729kmh) et permet aussi a son pilote Georges Poteet de rentrer dans un cercle très fermé avec 43 runs au dessus de 400mph ( 643kmh ).Il réalise même un run a 423 mph ( 680kph ) avec un pneu qui part en lambeaux frôlant la sortie de piste. Mais cette année la domination du Speed Demon a été un peu contesté par le team Danny Thompson avec le Challenger II qui a fait quelques belles perfs avec un beau 435mph ( pile poil 700 kmh )!!! C’est la 7ème fois que Speed Demon remporte ce trophée d’affilé. De plus il décroche aussi le record dans leur classe avec 439mph ( 706kmh ). Carton plein pour le team cette année.

Speed Demon 715 de Georges Poteet best speed de la Speed Week 2017 dans Racing 14034854_314516595565027_9070423578441101487_n

 

20707993_493448157671869_1141189961587685265_n dans Racing

 

20727819_493448111005207_4126264271254250350_n

 

20729660_494355597581125_7602121231676877830_n

 

20767737_494833430866675_5030962699492862305_n

 

20799919_495968664086485_2981622719766888622_n

 

20840874_494355654247786_7198675351448394424_n

 

20841076_496412187375466_1197025328868579126_n

 

20841752_494355590914459_7525180063343106301_n

 

20841834_496412224042129_1982105959356827992_n

 

20841867_495147547501930_3938735861664562195_n

 

20842087_496412174042134_7222597930520967877_n

 

20842187_496412177375467_964033759127289702_n

 

20914513_496412234042128_3360840513399275656_n

 

20914569_495719637444721_2721885064093713667_n

 

« The Punisher 2.0″ Le retour de la vengeance!!!

Vous vous souvenez surement du crash de Sébastien Peyre lors de la finale de Drift Touge à la Chapelle de Bard cette année? Pour les retardataire, je vous remet la vidéo:

Image de prévisualisation YouTube

Heureusement pas de bobos pour le pilote mais la caisse, elle, avait bien morflée!!! Et bien si je vous dit qu’après a peine 4 semaines la voiture est de nouveau prête a en découdre, vous me croyez??? Et pourtant c’est bien le cas. Après avoir lancé une cagnotte sur internet, les amis et fans (dont je fait parti) on donné un peu de sous pour lui permettre de revenir au plus vite. Les pilotes de la finale et demi finale avaient eux aussi donné leur prime. Mieux encore, a peine rentré chez lui, Sébastien découvrait qu’un de ses amis lui donnait une caisse complète. Et là, ça a dépoté grave grâce aux potes de Sébastien qui ont tout donné pour la version 2.0 soit prête le plus rapidement possible. En témoigne les deux articles que j’avais fait où l’on voyait toute la motivation du team.

http://gaskustoms.unblog.fr/2017/06/09/bmw-e30-the-punisher-resurection/ 

http://gaskustoms.unblog.fr/2017/06/19/the-punisher-la-resurection-part-2/

Après donc 4 semaines de gros boulot, voici enfin de retour le « Punisher 2.0″, ça va saigner!!! Les premiers roulage se feront en Espagne je crois, et j’espère la voir en forme à Pipay au mois de Septembre où GAS KUSTOMS sera présent pour l’événement de la saison. En espérant revoir Sébastien en finale afin qu’il puisse enfin mettre fin à la malchance.

Notez qu’avec la nouvelle déco Sébastien remercie tout les contributeurs a son projet. Ca c’est bon esprit!

Go Punisher, Go!!!

 

19983682_1386230321485079_7079620732862857812_o dans Racing

 

20229128_1386231454818299_2271607384864892196_n

 

20231946_1386230701485041_3433400352682310616_o

 

20232302_1386232378151540_3498031495561509442_o

 

20232356_1386231708151607_7610358642193781661_o

 

20232818_1386230698151708_1467206931540056910_o

 

20232935_1386231078151670_701484978211801707_o

 

20247630_1386232501484861_3347222923668487273_o

 

20247646_1386230351485076_3078094513681525760_o

 

20247692_1386231354818309_1522307913862304570_o

 

20248005_1386231244818320_1903396426586545092_o

 

20248148_1386232071484904_5599813944269113604_o

 

20248251_1386232498151528_6622756522316199547_o

 

20248471_1386232088151569_5318177251879440582_o

 

20248508_1386231711484940_3661350193210037169_o

 

20280403_1386230994818345_7902827523726734898_o

 

20280444_1386230424818402_4743608677448984475_o

 

20286979_1386231674818277_1065528639527448755_o

 

20293063_1386230704818374_1716860265244342032_n

 

20368996_1386232624818182_6561090283044916703_o

 

20374744_1386232004818244_6636168074576245794_n

 

 

1960 Rambler wagon  » Ferrambo »

Ferrari n’a jamais eu l’audace de créer un break de chasse comme l’on fait Aston Martin ou Jaguar et c’est bien dommage car quand on regarde ce break Rambler rouge on trouve une légère ressemblance avec une 250 GT Lusso ou du moins ce qui aurait pu être sa version Break. Et c’est exactement le but de ce projet, combiner une carrosserie de break US et d’une mécanique Ferrari. Et c’est en travaillant la carrosserie que la ressemblance est apparue comme évidente, ce qui a poussé son proprio a continuer dans son idée. Il a donc installé en position centrale arrière un groupe moto-propulseur de Ferrari 360 Modena. Les trains roulants sont eux aussi de la même origine et équipés de gros freins de l’italienne, ils sont aussi équipés de suspension pneumatique Air Ride. Le châssis est remplacé par un réalisé sur mesure de chez Art Morrison prenant en compte les nouvelles mensurations. Le dessous de la caisse en entièrement lissé et peint du même rouge, Ferrari biensur, que le reste de la caisse avec une finition vraiment au de gamme. L’intérieur est recouvert de cuir pleine fleur identique a celui utilisé par la marque au cheval cabré. Les jantes sont réalisées sur mesure pour ce projet unique. Le résultat est vraiment stupéfiant de part sa qualité de réalisation mais aussi par le côté Ferrari fantôme obtenu en partant d’une base plutôt ingrate qu’est le break Rambler!!! Il fallait avoir de bons yeux pour y voir tout le potentiel caché!!! Bravo!!!

1960 Rambler wagon

 

IMG_0907_CLco_4 dans Customs

 

IMG_0910_Jqjl_2

 

IMG_0911_19g9_1

 

IMG_0914_0DXc_2

 

IMG_0916_fo7Q_0

 

IMG_0920_LDaV_4

 

IMG_0930_0R5f_1

 

IMG_0933_Ip3O_2

 

IMG_0936_0SRn_2

 

IMG_0941_4Jnf_1

 

IMG_0943

 

IMG_0944_0nr9_1

 

IMG_0953_08qd_2

 

IMG_0964_0lU0_0

 

IMG_0965_0Rw3_1

 

IMG_0967_lUT9_1

 

IMG_0974_0DIj_0

 

IMG_0987_dmLt_2

 

IMG_0991_0UDq_2

 

IMG_0993_1cYd_3

 

IMG_0996_R3zM_0

 

IMG_0998_0V8j_0

 

IMG_0999_1DSo_1

 

IMG_1003_YVPM_0

 

IMG_1018_5xrD_1

 

IMG_1036_OPqZ_2

 

IMG_1039_0ULT_0

 

Untitled-1_0wV0_11

 

Untitled-2_WcXf_5

 

Untitled-3_0LCL_5

 

Untitled-4_19dh_3

 

Untitled-5_QkBV_3

 

Untitled-6_1NwO_2

 

Untitled-8

 

Untitled-9

 

Untitled-10

 

Untitled-11

 

Untitled-12

 

Untitled-13_fl8j_0

 

Untitled-15

 

Untitled-16

 

Saline4Fun, une 4L fourgonnette sur le Lac Salé !

Les Triplettes de Bonneville et Renault Classic préparent une sacrée surprise pour le cinquantenaire de la Renault 4 : aller souffler les bougies sur le Lac Salé de Bonneville dans l’Utah, au volant d’une 4L fourgonnette très spéciale, nommée Saline4Fun. Le partenariat Triplettes de Bonneville – Renault Classic
L’aventure des Triplettes de Bonneville a débuté en 2008, lorsque ces 4 doux-dingues ontdébarqué sur le Lac Salé avec un sidecar Mobylette de 1955, entièrement démonté dans leurs valises. Outils, pièces de rechange et brosses à dents compris. Une semaine de course plus tard, nos amis reprenaient l’avion à Salt Lake City avec 4 records du Monde en poche, un chacun !!
Les derniers records frenchies à Bonneville dataient de… 52ans. C’est Renault qui, le 4 septembre 1956, avait établi 4 records du Monde avec l’Etoile Filante. Aussi, un projet conjoint Triplettes de Bonneville – Renault Classic devenait une évidence. Ce serait pour le cinquantenaire de la Renault 4, la 4L collant à merveille à l’image décalée des Triplettes.
La construction de l’auto
Mi-janvier 2011 débutait la construction de Saline4Fun, la R4 F4 de record. Les Triplettes prenant en charge la conformité aux règles américaines SCTA, Renault Classic fournissant sont savoir-faire quant à la restauration et aux modifications. Et des modifications, il allait y en avoir, puisque Renault Classic déposait dans la corbeille du baptême un présent très spécial. Pas de dragées, pour le coup, mais le moteur « Tour de Corse » de la R5 Alpine Turbo qui disputa le championnat Supertourisme 1983 aux mains expertes de Jean Ragnotti. Le truc, c’est que cette R5 était une traction avant. Donc la greffe dans la fourgonnette était possible. Renault Classic se livrait alors à plus de 2 mois de travaux. D’abord pour restaurer et modifier carrosserie et châssis, abaisser ce dernier et l’adapter à la nouvelle motorisation. Ensuite pour fabriquer des trains roulants plus en rapport avec les vitesses cibles. Saline4Fun faisait alors un crochet par l’atelier des Triplettes pour la mettre en conformité avec la règlementation US. Puis l’auto rentrait à Flins pour un gros mois de tôlerie et peinture, et le remontage toujours en cours. Aux normes Renault Classic, s’il vous plaît…
La Speed Week de Bonneville, Utah, USA
Après 3 mois de labeur, la fourgonnette est posée par terre, avec moins de 10cm de garde au sol. Elle va très vite retrouver sa carrosserie et sa mécanique de 270 CV. Qui rentre d’ailleurs
limite, comme en témoigne le nez de boîte qui déborde de 15cm à l’avant. A l’issue du montage des équipements de sécurité et du parachute, et passé les tests de roulage en France, l’auto partira tâter du sel.
Image de prévisualisation YouTube

Saline4Fun, une 4L fourgonnette sur le Lac Salé ! dans Racing

 

 dans Racing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

380003_311367472219819_1374694994_n

 

387666_311366995553200_160804359_n

 

399846_311367418886491_1952301635_n

 

402254_311366858886547_1672685754_n

 

405574_311366905553209_889566223_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saline4Funconstruct126

 

Saline4Funconstruct127

 

Saline4Funconstruct128

 

Saline4Funconstruct129

 

Saline4Funconstruct130

 

Saline4Funconstruct131

 

Saline4Funconstruct132

 

Saline4Funconstruct133

 

Saline4Funconstruct134

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Hell Camino »

Du neuf pour la saison 2017 de Drag Racing avec l’ « Hell Camino » du team Hell’s Drag Team. Ils ont entièrement revu leur caisse pour la saison. La fin est proche, bientôt les premiers essais!!! Si toutes les nouvelles autos sont compétitives dès leur première sortie, le championnat ATD va être très intéressant cette année.

13680388_270069273362143_3804701172795417562_o dans under construction

 

13691044_270069463362124_282120355031241957_o

 

13692809_270069586695445_7870913298146907691_o

 

13692899_270069470028790_9123485957841166473_o

 

13692968_270069573362113_6974967778054437011_o

 

13697995_270069370028800_1122342562581849364_o

 

13697995_270069420028795_4729473203400287785_o

 

13698216_270069486695455_7051679939113884234_o

 

13700994_270069533362117_7834950807117530178_o

 

13708436_270069366695467_5915897838722411376_o

 

13717252_270069520028785_3392118312143013551_o

 

13719717_270069506695453_2799692258557243486_o

 

13724121_270070913361979_986440540968382471_o

 

13725096_270069333362137_7711989902038074482_o

 

13730924_270069363362134_7571433506537455050_o

 

13731904_270069280028809_6450495346612361400_o

 

13735002_270069330028804_6497033786563005704_o

 

13735557_270069423362128_2873187077984412429_o

 

13737658_270069556695448_2832372015214139477_o

 

13737686_270069326695471_4345630418470504270_o

 

13738081_270069426695461_8840278405608064301_o

 

13738308_270069270028810_7699065338029884392_o

13668653_270065426695861_8346327748651322169_o

 

13669471_270065433362527_6554860333729980456_o

 

13680481_270065520029185_4615561670722344505_o

 

13693017_270065570029180_7403791397538213410_o

 

13698091_270065430029194_984054745071742711_o

 

13701231_270065463362524_764842322121822715_o

 

13708252_270065526695851_6024518655262006802_o

 

13710533_270065460029191_1441582952301642792_o

 

13717479_270065586695845_1304858014993118958_o

 

13719576_270065576695846_8315335849864635574_o

 

13719617_270065536695850_4872467210362524839_o

 

13719715_270065470029190_352393948113623725_o

 

14556554_315520885483648_7962960296007568789_o

 

14570715_315520848816985_7833727376961285293_o

 

14681913_315520895483647_4863319367345984804_o

 

14856037_329428454092891_4986899290926142058_o

 

14883406_330414370660966_7326980042416084752_o

 

14883569_329428414092895_7284383535722038461_o

 

14883619_329428394092897_1771750869898483779_o

 

14889886_330413947327675_4008402500458003682_o

 

14917138_330414237327646_46334527528253035_o

 

14918883_330414150660988_1775494934227191610_o

 

14918916_330414323994304_4747321143989130884_o

 

14939419_330414037327666_8641289391133187915_o

 

14939587_329428357426234_4525862440986013031_o

 

14976338_330413977327672_3638263649111438772_o

 

14976869_330414193994317_630609167681522517_o

 

16251782_375476296154773_8868613170699901056_o

 

16299944_375476469488089_3011288033578762273_o

 

16300364_375887166113686_7441937263605175635_o

 

16402771_375476356154767_1936064848962615680_o

 

16403103_375886859447050_1918804599592341907_o

 

16403218_375887282780341_5697630721937342003_o

 

16403233_375476826154720_2880255569505474178_o

 

16403356_375476719488064_912235736817486097_o

 

16422273_375476746154728_4517306843373284644_o

 

16422299_375476486154754_6060645100467026763_o

 

16422315_375476402821429_2235586708386629591_o

 

16422380_375476566154746_860516936394737326_o

 

16422567_375886842780385_2642868086093578587_o

 

16422586_375476332821436_4600810642544030489_o

 

16422603_375887309447005_2721953921499090544_o

 

16422746_375887252780344_6372205909999212180_o

 

16423142_375887222780347_7380753409229563418_o

 

16463512_375886916113711_1761880500222237427_o

 

16463632_375476376154765_8202379385674555267_o

 

16463835_375886889447047_6937254910856579321_o

 

16463873_375476869488049_278952778660886608_o

 

16486811_375476776154725_6831685444765480485_o

 

16486905_375476439488092_1802739089910724163_o

 

16487477_375476596154743_3393884303460651658_o

 

16487507_375476649488071_964745106115962837_o

 

16487518_375476816154721_5785703263143195136_o

 

16991886_388195451549524_7621582382169357267_o

 

16995951_388195381549531_7709175611775661934_n

 

16998024_388195408216195_4066020877361307710_n

 

17016937_388195431549526_3328134382915685208_o

 

17021360_388195518216184_8555706327668479000_n

 

17039171_388195541549515_8864983618000829698_o

 

17098001_388195471549522_4050250768789392392_o

 

17492488_406372423065160_7097610069480022671_o

 

17492947_406372349731834_4979067613989083347_o

 

17493063_405491336486602_2088291827663579199_o

 

17504565_405491426486593_6852356522690399520_o

 

17523590_407137339655335_1065005356257703253_n

 

17545260_405491356486600_232583635036729904_o

 

17546642_406372403065162_6685440656975666247_o

 

17546799_406277213074681_2343473936553378997_o

 

17546809_406372376398498_1760124041674719473_o

 

17547071_405491316486604_60879170295828295_o

 

17620348_406372593065143_7734855104552446067_o

 

17634483_407137369655332_5008270104932091736_n

 

17758291_405491506486585_1663960070049913798_o

 

17758505_405491456486590_6727673350992447598_o

 

17760880_406277163074686_706185229596399860_o

 

17760947_406945669674502_1708578235256975787_o

 

17760973_406372463065156_1258806465936266073_o

 

17761149_406372526398483_7306222136786941269_o

 

17761161_406372443065158_1356014844098511628_o

 

17796716_407137299655339_5821944971070050285_n

 

17799095_407137416321994_2957442640471583368_n

 

17799475_407137062988696_1760389874386502032_n

 

17800294_407137089655360_1077239197052622954_n

 

17800470_407586752943727_3477860491143696710_n

 

17807264_405491483153254_4927674572116226525_o

 

17807489_409257709443298_2017938917816098853_o

 

17807491_406277196408016_5625733307940476203_o

 

17807521_406372726398463_720178813563170719_o

 

17814278_410491899319879_5449284731187200707_o

 

17814316_409257749443294_1558446740903697488_o

 

17814332_406372819731787_6032725141320181722_o

 

17814339_406372763065126_4409656623302260280_o

 

17814430_406372489731820_2006534350306901437_o

 

17814463_406372616398474_4220109555045819167_o

 

17814498_405491383153264_7804843165600237128_o

 

17814502_406372643065138_1538141137317809299_o

 

17814596_406945693007833_8756494968201490276_o

 

17814672_406372553065147_3027587890322293861_o

 

17814692_410467295989006_5794179516287779320_o

 

17833942_407137022988700_6903899471547316684_o

 

17834007_406372709731798_8890264532500076213_o

 

17834036_406372669731802_4014709929180180473_o

 

17834123_410467172655685_355070749408097370_o

 

17834134_410467022655700_8446024402559858098_o

 

17834214_410467405988995_4593479719421345547_o

 

17834323_407137396321996_1971273320760996969_o

 

17835063_407586732943729_3085622815726809964_o

 

17835208_407586779610391_8881396599045757191_o

 

17855014_407136969655372_8135711728851947103_o

 

17855111_407137269655342_6636450821791339239_o

 

17855169_407137442988658_199029509423626877_o

 

17855229_408285406207195_4934211622743581356_o

 

17855241_408285366207199_1718071654577424009_o

 

17855269_407137216322014_6560580693124220695_o

 

17855317_406945723007830_6543582263301456423_o

 

17861957_407136929655376_232701768793355751_n

 

17861974_407137136322022_1040074045874554836_n

 

17862465_406945639674505_5006388612337700353_n

 

17862699_407137002988702_8474125917640933447_n

 

17884250_410492142653188_1220986862104789455_n

 

17903470_410491989319870_1458858336971736071_n

 

17904025_410492262653176_4593400840620038878_n

 

17904335_410492669319802_2147027728983291211_n

 

17904480_410492055986530_7998410646128447226_n

 

17951885_410492619319807_2016804454154309914_n

 

17952923_410492215986514_3903914256473030043_n

 

17966316_410467469322322_4552790536306467316_o

 

17966706_410491792653223_1618492106302739134_o

 

Fasa, Bulgaralpine, Dinalpin et Interlagos, les cousines étrangères de la Berlinette

Chacun sait que les Alpine étaient fabriquées dans l’usine de Dieppe (Seine Maritime), cette même usine qui fabriquera prochainement les nouvelles Alpine A120 . Mais saviez-vous que les berlinettes ne furent pas fabriquées qu’en France ? Outre leur succès à l’exportation, les Alpine eurent droit à des dérivés étrangers approuvés par la marque de Jean Rédélé.

Les berlinettes A108 et A110 furent notamment fabriquées en Espagne par une filiale de Renault, FASA-Renault, avec des moteurs un peu moins puissants et dotées de pare-choc plus imposant pour résister aux conditions difficiles de conduite sur les routes espagnoles. Elles furent fabriquées de 1967 à 1978, soit un an de plus que la berlinette dieppoise.

Entre 1962 et 1966, Willys-Overland produisit 822 coupés A108 et A110 au Brésil, sous le nom d’Interlagos. Ils eurent, comme les chiffres de production le montrent, un très grand succès là bas, à tel point qu’à l’annonce du renouveau d’Alpine, deux jeunes designers brésiliens ont aussitôt présenté leur vision de l’Interlagos du 21ème siècle.

Plus curieux encore, des éléments prévus initialement pour Interlagos au Brésil furent livrés en Bulgarie, où fut assemblée l’A110 sous le nom de Bulgaralpine. La production débuta en 1966, avec l’ambitieux objectif d’une berlinette par jour, ce qui dans un pays comme la Bulgarie des années 60 laisse songeur. Ce doux rêve ne fut jamais atteint. En 1969, date de la fin de la production, on estime que seulement 60 Bulgaralpine furent produites.Certaines sources mentionnent une production de 120 modèles (70 vendues en Bulgarie, 50 à l’export).

Au Mexique enfin, l’A110 fut produite sous licence par Nacional Diesel (DINA) sous le nom de Dinalpin. Plus de 500 exemplaires sortirent des chaînes de DINA entre 1965 et 1974 (508 berlinettes et 67 Cabriolets).

 

 

Fasa, Bulgaralpine, Dinalpin et Interlagos, les cousines étrangères de la Berlinette dans Histoire des marques berline_01-1

 

catber01-1-620x451 dans Histoire des marques

 

Fasa-A108-Cabrio-01-620x465

                         Fasa construisit en Espagne des A110, mais aussi des A108 Cabriolet

 

 

willys-interlagos-1970-bresil-alpine-faite-au-bresil-11589-1 

Une Willys Interlagos sur une plage brésilienne !

 

Peugeot 205 GTi « Project » Rêve ou réalité???

Vous avez pu le constater à travers nos précédents sujets insolites, parmi lesquels la New Renault 4L ou la Deuchevoccinelle, Gas Kustoms a pris l’habitude de sortir des sentiers battus, sans se prendre au sérieux. Et vous avez été très nombreux à plébisciter ces sujets décalés. Cette fois-ci, il n’était point question d’imaginer un roman-fiction rocambolesque. Nous nous sommes simplement penché sur le cas de la Peugeot 205 GTi, la plus mythique des petites sportives françaises. Véritable sex-symbol des années 80 et coqueluche des partisans de la mouvance « Yougtimer », la bombinette tricolore n’a cependant pas connu de descendance directe, contrairement à la Golf, qui perpétue depuis 40 ans la tradition du blason GTi. Après la disparition de la Peugeot 205 GTi au milieu des années 90, Peugeot a frileusement ranimé la flamme au début du siècle avec les 206 S16, puis 207 RC, qui se sont succédées. 20 ans plus tard, le label GTi renaît enfin au sein de la gamme Peugeot, avec la 208.

Mais rien n’y fait, le mythe de la Peugeot 205 GTi s’en remet aujourd’hui à l’histoire. C’est pourquoi nous avons décidé, à travers un concept-car né de notre imagination, de la ressusciter. Notre Peugeot 205 GTi « Project » s’inspire des lignes tendues et rablées des show-car actuels, tout en distillant les fondamentaux de la sportive sochalienne. Nous avons sciemment écarté le style des Peugeot actuelles pour piocher dans les codes 80’s de la Peugeot 205 GTi originelle. On retrouve ainsi la désuète calandre à barrettes, au milieu de laquelle trône le lion contemporain. Les phares, hypertrophiés, réinterprètent les optiques d’origine, incluant des clignotants oranges. Autre signe distinctif de la proue, les antibrouillards de couleur jaune, comme à la grande époque. A l’arrière, on retrouve les feux carrés caractéristiques, mais au fonctionnement à LED. Mais le clin d’œil le plus marquant réside dans les protections avant et latérales noires, rehaussées du célèbre bandeau rouge. Les entourages d’ailes se parent également de ces fameux bumpers, bruts de décoffrage.

Côté motorisation, tous les fantasmes sont envisageables. Mais par les temps qui courent, un bloc hybride serait le bienvenue, forcément associé à un moteur… 1.9 l, pour honorer la mémoire de celui qui animait la 205, il y a 30 ans. Cependant, loin des 130 ch de l’époque, on serait en droit d’espérer 500 ch de notre concept-car Peugeot 205 GTi « Project », tout comme une certaine 308 R Hybrid, que la firme franc-comtoise nous concocte actuellement.

Malheureusement, tout cela relève bien sûr du fantasme. Celui d’Auto-Moto.com, que nous souhaitions humblement vous faire partager. Il est temps, à présent, de se réveiller. Mais comme quoi, l’automobile n’a pas finit de nous faire rêver…

Peugeot 205 GTi « Project » Rêve ou réalité??? dans Concept Cars 01-peugeot-205-gti-project-750x410

 

02-peugeot-205-gti-project-750x410 dans Concept Cars

 

03-peugeot-205-gti-project-750x410

Nouvelle Renault 4L (2017) : SUV qui peut !

Ces derniers temps, le web a alimenté les rumeurs les plus folles quant au grand retour de la 4L en 2016, sous les traits d’un modèle néo-rétro. Depuis, Renault a catégoriquement démenti. Mais Gas Kustoms a souhaité aller au bout du fantasme, en imaginant la genèse de cette nouvelle citadine, à travers un scénario d’anticipation… délirant !

FICTION RENAULT 4 – Mars 2016. Le torchon brûle depuis plusieurs mois entre Renault et Nissan. Le japonais souhaite renforcer sa participation dans le capital de l’ex-régie. Ce que refuse l’État français, actionnaire majoritaire. Après un bras de fer houleux entre Emmanuel Macron, le ministre de l’économie, et Carlos Ghosn, les deux marques décident d’un commun accord de briser leur alliance. La pression du Japon aura été trop forte. L’annonce fait l’effet d’une bombe à l’ouverture du salon de Genève. Mais elle attire d’emblée les convoitises. Le premier à dégainer sera Sergio Marchionne, administrateur du Groupe Fiat. Ce dernier, à l’origine du rapprochement entre Fiat et Chrysler, cherche à pérenniser son colosse aux pieds d’argile. Bien que la division Jeep, grâce au triomphe du Renegade, nivèle les ventes du groupe vers le haut, le succès reste fragile. D’où la volonté de l’industriel italien de multiplier les coopérations.

Sur le stand Renault du salon suisse, Marchionne n’hésite pas à solliciter Carlos Ghosn. Et de lui rappeler qu’il y a une trentaine d’année, Jeep appartenait à Renault. À l’époque, le rapprochement entre les deux entités s’était soldé par un échec. Mais les temps ont changé. La mode est aux SUV et le Renegade se vend comme des petits pains. Sergio propose à son homologue de tirer profit de la base technique de son petit 4×4, pour commercialiser un modèle rebadgé Renault. Le patron du constructeur français lui fait remarquer qu’il dispose déjà d’un SUV urbain dans sa gamme : le Captur. Quel intérêt à disposer de deux modèles sur un même segment, au risque de les cannibaliser ? À la fin de cet entretien cordial, Monsieur Ghosn remerciera poliment Monsieur Marchionne, avant de rentrer à Paris.

Les mois s’enchainent pour Renault qui s’isole de plus en plus depuis sa séparation avec Nissan. Emmanuel Macron met la pression sur les dirigeants pour se rapprocher d’un autre constructeur, et encourage les coopérations. De son côté, Carlos Ghosn somme les troupes du marketing de pondre l’idée de génie qui sortira Renault de l’ornière. Après de nombreuses séances de brainstorming, une tendance se détache. La vague du néo-rétro est évoquée. Face au succès des Mini et autre Fiat 500, pourquoi ne pas exhumer un ancien modèle Renault à succès ? La direction ne tardera pas à arrêter son choix sur la 4L, véritable mythe du losange. En clair, la mieux à même de séduire les nostalgiques des sixties.

Problème : sur quelle base élaborer cette 4L new look ? Car le temps presse et les finances de Renault ne sont plus au beau fixe depuis que Nissan vole de ses propres ailes. Et concevoir une voiture de A à Z est inenvisageable. Une équation compliquée à résoudre pour Carlos Ghosn, qui décide de reconsidérer l’offre faite par Sergio Marchionne quelques mois auparavant. Il se dit que, finalement, le look carré du Renegade siérait à merveille à une 4L contemporaine. Les équipes du style Renault sont alors sollicitées. Mais Laurens Van Den Acker refuse catégoriquement cette éventualité. Pour lui, qui œuvre depuis tant d’années à dépoussiérer le style Renault, ce serait un crime d’apposer le logo Renault sur une Jeep. Même s’il reconnaît une certaine similitude entre ces deux voitures.

Mais les lois du marketing auront raisons des considérations du patron du design de Renault. Faire revivre la 4L, qui plus est sous les traits d’un SUV, quel savant cocktail ! Carlos Ghosn, sûr de son coup, donne son feu vert au projet 4L 2017, sur base Jeep Renegade. Et Sergio Marchionne d’exulter ! D’autant que ce sont les équipes de Chrysler qui se chargeront de la réinterprétation du Renegade sauce 4L, suite au burn-out de Laurens Van Den Acker.

Afin d’abaisser les coûts, les financiers de Renault offrent peu de marge de manœuvre aux designers américains. La plus grosse concession sera faite à la partie avant du véhicule. Le capot, les ailes et la calandre seront propres au modèle français, et s’inspireront de la 4L originelle. Mais pour le reste, boucliers, portières et caisse autoporteuse demeureront celles de la petite Jeep. À l’arrière, seuls le dessin des feux et de la partie haute du hayon seront modifiés, pour identifier la filiation avec Renault.

Le Jour-J est enfin arrivé. En février 2017, Renault expose fièrement son Renegade « 4Lisée » à Rétromobile, en première mondiale. Un salon jugé stratégique pour le lancement de son modèle néo-rétro. Le losange espère y créer la surprise et séduire les nostalgiques de la Renault 4. Mais rien ne se passera comme la marque l’espérait. Considérée comme une trahison, la new 4L subira un déferlement de haine de la part de ce public de connaisseurs. Aux critiques assassines portées sur le style de la voiture et sur son incompréhensible positionnement de SUV, s’ajoutera une montée de violence comme le monde de l’industrie automobile n’en a jamais connu. À la vue de la nouvelle 4L, de nombreux visiteurs de Rétromobile ne tarderont pas à s’en prendre aux installations du stand Renault. Sans compter les sévices corporels portés aux cols blancs de l’ex-régie, présents ce jour-là. Notamment le DRH qui, après y avoir laissé sa chemise, échappera aux assaillants les plus vindicatifs en escaladant les grilles du parc des expositions de la porte de Versailles.

Un déchainement humain et médiatique sans précédent, qui obligera Renault à abandonner le projet. Alors que les véhicules de présérie finalisaient leur mise au point, aucune New 4L ne sortira des lignes de production de Fiat, à Melfi en Italie. Au grand désarroi de Sergio Marchionne.

La plus grosse déconvenue de l’histoire de Renault aura au moins eu le mérite de remettre sur pied Laurens Van Den Acker plus vite que prévu. Requinqué, il quittera sa maison de convalescence quelques jours après, la nouvelle direction de Renault lui ayant donné carte blanche pour plancher sur un nouveau projet de 4L, à partir d’une feuille blanche. Une affaire à suivre…

Nouvelle Renault 4L (2017) : SUV qui peut !  dans Concept Cars 01-RENAULT-4L-750x410

 

02-RENAULT-4L-750x410 dans Concept Cars

 

03-RENAULT-4L-750x410

Enregistrer

12

Kelly's Criteria Sport... |
Piwee Custom Bikes |
The passion of motorsport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Deux-Roues
| Autopassion34
| Noirmatpeinturecovering